97681771

La population et la langue cinghalaises

Les Cinghalais (ou cingalais) seraient arrivés du Bengale- région du nord-est de l’Inde- au VIe siècle avant J-C. Leur langue (le cinghalais ou sinhala) est une des plus anciennes langues du monde. Tirant ses origines du sanscrit, une langue indo-européenne de la famille indo-aryenne, elle devient une langue tout à fait officielle au XIIIe siècle, lorsque sont mis au point une grammaire et une écriture qui lui sont spécialement dédiées. L’alphabet cinghalais est composé de 50 lettres, et l’on écrit le mot comme on l’entend, c’est-à-dire phonétiquement. Aujourd’hui, la langue cinghalaise est parlée par environ 16 millions de personne au Sri Lanka, et pas seulement par les Cinghalais !

SriLanka_2009

Les Cinghalais sont l’ethnie majoritaire du pays : il faut savoir que plus de 75% de la population est cinghalaise. Les autres habitants du pays font partie des minorités tamoul, maure, vedda… Toutefois la langue cinghalaise est non seulement la langue de la majorité des habitants du Sri Lanka, mais aussi la langue nationale et officielle du pays, notamment utilisée pour l’enseignement et l’administration. Le Cinghalais n’est donc pas parlé uniquement par les Cinghalais, mais aussi par de nombreuses minorités ethniques qui l’apprennent en seconde langue après leur propre langue ethnique. Le cinghalais est également parlé par la diaspora cinghalaise que l’on trouve par exemple en Amérique du Nord, en Australie ou en Europe.

en-pays-cinghalais-33992264-1392301304-ImageGalleryLightbox

Durant de nombreuses années la minorité des Tamouls hindous s’opposa au gouvernement sri lankais, dominé par une majorité cinghalaise de religion bouddhiste. Les Tamouls luttaient contre ce qu’ils estimaient des discriminations à leur encontre, et allaient parfois même jusqu’à revendiquer un état indépendant au Sri Lanka. Les plus radicaux se regroupèrent autour des Tigres de Libération de l’Ilam Tamoul en 1976. Ce mouvement prit bientôt le dessus sur les autres Tamouls plus modérés. Plusieurs pays considèrent celui-ci comme une organisation terroriste : l’Inde, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, et les pays de l’Union Européenne notamment. En 1983, le conflit se transforma en véritable guerre civile entre le LTTE et le gouvernement, qui dura jusqu’en 2009.

Lire aussi Cingalais/Tamouls: le conflit sur www.ritimo.org et ce site pour un voyage sur mesure Sri Lanka.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *